10 octobre 2020-1er mars 2021 > Exposition d'art contemporain "DÉFIXION" de Gaëlle Choisne

Du samedi 10 octobre 2020 au lundi 1 mars 2021
"DÉFIXION" de Gaëlle Choisne, une exposition d'art contemporain en dialogue avec la collection permanente du site archéologique Lattara-musée Henri Prades, du 10 octobre 2020 au 1er mars 2021

"DÉFIXION" de Gaëlle Choisne, une exposition d'art contemporain en dialogue avec la collection permanente du site archéologique Lattara-musée Henri Prades, du 10 octobre 2020 au 1er mars 2021.

Archéologie et œuvres contemporaines

Depuis 2007, le Site archéologique Lattara – musée Henri Prades soutient et expose la création contemporaine dans une volonté d’ouverture et de transversalité artistique et culturelle.
À l’occasion de cette nouvelle exposition, l’artiste Gaëlle Choisne est invité à poser son regard singulier sur la collection archéologique du musée.

La programmation du musée archéologique Henri Prades s’ouvre à l’art contemporain au rythme d’une exposition par an. Chaque artiste invité est appelé à interroger la collection permanente du musée au prisme de son œuvre et des créations qu’il va produire spécifiquement pour l’exposition.

Lors de cette nouvelle édition, Gaëlle Choisne proposera des résonances entre ses pièces et l’histoire de l’antique Lattara. Par ses installations créées au carrefour de la sculpture et de la photographie, cette artiste française évoque le déplacement, l’architecture, l’organique, la matière, le déchet. Ses œuvres se déploient comme des paysages, des moments de microhistoires, les traces d’une histoire muette.

"Défixion" fait référence à une pratique antique d’envoûtement. Attestée dans la littérature, celle-ci consiste littéralement à "clouer", "lier", une personne. L’objectif serait donc de soumettre un autre être humain à sa volonté, de le rendre incapable d’agir selon son propre gré.
Cette exposition a le même dessein : contraindre les êtres humains à agir autrement, mais dans un destin commun en faveur du respect et de l’amour des cultures métissées autant que de la Nature.
Les œuvres présentées entrent en dialogue intime avec les gestes de l’archéologue ou du restaurateur d’objets. Un décalage anachronique destiné à créer une nouvelle réalité archéologique, (sûrement) celle du futur.

Gaëlle Choisne

Gaëlle Choisne (1985, France) est diplômée de l’École Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon, elle vit et travaille à Paris et Londres.
Elle est engagée, avec différentes institutions privées et publiques, dans des projets alternatifs, des projets collectifs mais aussi des projets extra-culturels en Haïti.
 

Une exposition produite en partenariat avec le MO.CO  Montpellier Contemporain.

Commissaire : Nicolas Bourriaud, directeur du MO.CO Montpellier Contemporain

Le Site archéologique Lattara-musée Henri Prades et le MO.CO. Montpellier Contemporain sont heureux de vous inviter à découvrir en avant-première l’exposition "Défixion" de Gaëlle Choisne le vendredi 9 octobre entre 16h et 21h, sur présentation du carton d’invitation (valable pour 2 personnes).

Suite à un événement indépendant de notre volonté, la performance musicale de Mykki Blanco est reportée à une date ultérieure.
Par avance nous vous remercions de votre compréhension.

À cette occasion, une performance musicale de Mykki Blanco aura lieu sur le site archéologique le vendredi 9 octobre à 18h30.
>> Le nombre de places étant limité, la réservation est obligatoire auprès de l’accueil du musée : 04 67 99 77 20.

Afin de respecter les protocoles sanitaires actuels dans le cadre d’un événement public, en complément de l’application des gestes barrières, le port du masque sera obligatoire.
Merci de votre compréhension.

Une conférence de Gaêlle Choisne est programmée le jeudi 8 octobre 2020 à 19h, à l'auditorium de La Panacée (14 rue de l’école de Pharmacie à Montpellier)