15 mars - 8 septembre 2014 > Exposition "Les Iapodes, peuple méconnu"

Du vendredi 14 mars 2014 au dimanche 7 septembre 2014
Lieu :
Site archéologique Lattara-musée Henri Prades
Exposition Les Iapodes, peuple méconnu. Collections du musée de Zagreb. Du 15 mars au 8 septembre 2014 au site archéologique Lattara musée Henri Prades

Cette exposition "Les Iapodes, peuple méconnu" s’inscrit dans un projet transversal sur la thématique "Archéologie et culture à l’âge de Fer" associant, sous la coordination du CNRS, le musée Henri Prades aux musées archéologiques de Catalogne et de Zagreb.

Ce projet innovant d'exposition a reçu le soutien financier de l’Union Européenne, dont la Croatie est membre depuis juillet 2013.
L’objectif principal est de faire découvrir aux citoyens de ces trois pays la diversité des cultures présentes sur leurs territoires respectifs durant la période de l’âge du Fer (en référence à l’usage de plus en plus intensif de ce métal en Europe occidentale), c’est-à-dire durant le premier millénaire avant J.-C. Et ce notamment à travers trois civilisations anciennes du pourtour méditerranéen, les Gaulois, les Iapodes et les Ibères, dont les fouilles archéologiques les plus récentes ont permis d’apprécier la richesse et la diversité.
 

Une approche pédagogique et ludique de l'archéologie Un dispositif de médiation totalement innovant - le simulateur Simulex’Archéo - placé au cœur de l’exposition, permettra au public d’expérimenter de façon ludique et collaborative la conduite d’une mission archéologique sur un terrain virtuel.

À la découverte d'une civilisation d'Europe orientaleQui sont les Iapodes, ce peuple antique du Ier millénaire avant J.-C. vivant dans les régions montagneuses de la Croatie actuelle ?
Décrits par les auteurs antiques comme un peuple barbare - un mélange de Celtes et d’Illyriens - les découvertes archéologiques faites depuis le XIXe siècle permettent aujourd’hui de donner une image précise de cette population, au-delà des simples qualifi catifs ethniques.
Comme les Gaulois de Lattara, les Iapodes n’ont pas écrit leur propre histoire. Il revient donc aux archéologues de la leur redonner à travers leurs objets, leurs villages et leurs cimetières.
La civilisation iapode était caractérisée par un habitat au sein de villes fortifi ées situées en hauteur, par une économie fondée sur l’agriculture et l’élevage, et par la présence de nécropoles à inhumation.

 

Au total, ce sont près de 200 objets somptueux en verre, en ambre, en bronze (monnaies, parures, outils, ...) qui sont présentés à Lattes pour la première fois en France, nous éclairant sur le mode de vie de ce peuple ancien.
Cette exposition inédite présente ainsi l’état de la recherche sur cette civilisation de l’Adriatique de ses origines à la Conquête romaine à la fin du Ier siècle avant J.-C.

Les cinq sections thématiques donnent au visiteur les clefs principales de la compréhension de cette civilisation : les origines des Iapodes ; la parure féminine ; l’ambre et le verre, objets précieux ; les représentations animales dans la culture iapode ; la guerre et la conquête romaine.

 

Visualisez quelques photos de cette exposition :