Portes pour l'au-delà. L'Égypte, le Nil et le "Champ des Offrandes"

Du jeudi 17 decembre 1992 au dimanche 28 mars 1993

L'’impression qui se dégage des monuments réunis dans le cadre de l'’exposition atteste de la richesse de l’'artisanat sur la terre des Pharaons : puissance des matériaux mis en œoeuvre, incomparable maîtrise de la gravure et de la sculpture en méplat.

 

Affiche exposition Musée archéologique de Lattes

Affiche exposition Musée archéologique de Lattes

 

 

 

L'impression qui se dégage des monuments réunis dans le cadre de l'exposition atteste de la richesse de l'artisanat sur la terre des Pharaons : puissance des matériaux mis en œuvre, incomparable maîtrise de la gravure et de la sculpture en méplat. Tous ces objets, pourtant fabriqués en séries, ont été conçus avec rigueur au sein d'ateliers expérimentés.
Sydney H. Aufrère, commissaire scientifique de l'exposition, montre clairement l'importance prise par l'alimentation : crainte du manque en cas de dérèglement des crues du Nil ; hantise de la famine pour les vivants, mais aussi pour les morts. La nourriture est au centre du culte funéraire.